Ingrid martyrisée! Mais Ingrid libérée!

Ingrid Betancourt est libre, difficile de rater l’information matraquée depuis mercredi soir sur toutes les chaînes de télévision, dans les journaux et sur la toile.

Lors du flash spécial de mercredi soir, alors que j’étais devant ma télé, je me suis dit un truc du genre « putain, enfin! ». J’avoue que même sans connaître exactement son histoire, je n’ai pu m’empêcher d’être un peu ému. Imaginer la captivité pendant une période aussi longue, ce qui doit se passer dans la tête, à longueur de journée, la fatigue, les vexations et toutes les saloperies possibles.

Pourtant, deux choses me laissent un goût amer dans la bouche. La première est l’omniprésence de notre cher Proconsul Impérial, fidèle à son image de golden boy présidentiel avide de couverture médiatique. Sur ce point, passons, ça commence à être une habitude. La seconde est par contre plus insidieuse: la religion.

Oui, depuis qu’elle est sortie du loft Ingrid Betancourt parle énormément de Dieu. Du coup je me suis posé la question suivante: était-elle une fervente croyante avant? J’imagine que passer autant de temps dans des conditions pareilles peut aisément briser un homme. J’imagine aussi que la religion peut devenir le meilleur des refuges pour accepter l’inacceptable. Mais pourtant… cet étalage de spiritualisme me dégoûte un peu. D’après le Monde, elle explique qu’un otage doit choisir entre la haine et l’amour de Dieu. Elle aurait donc choisi cette seconde voie… Mais qu’en était-il avant? Elle le racontera peut être au Pape lors de l’entrevue qui devrait intervenir sous peu, quelle belle publicité pour l’Église.

Il me tarde de voir comment tout cela va bien pouvoir évoluer.

Tags: , ,

3 Responses to “Ingrid martyrisée! Mais Ingrid libérée!”

  1. gEAILLE 4 juillet 2008 at 11:05 #

    Pour la religion, j’avais pas vraiment fait attention… J’avais juste remarquer que pour une otage après six ans et demi de captivité, elle avait l’air sacrément en forme la demoiselle.
    Donc pour en revenir à la religion et vu ses nouvelles orientations, je suppose que c’est désormais inutile de lui poser la traditionnelle question « Ingrid, est-ce que tu baises? ». La réponse sera irrémédiablement « non »… Qui sait, peut être que le nain en talonnettes la déflorera dans un futur proche, à l’entendre parler on a fortement l’impression qu’on a libéré sa propre femme… Dieu nous garde d’un jour jeter Carla en pâture aux FARC, elle n’en réchappera pas!

  2. Luddo 4 juillet 2008 at 11:26 #

    Un seul commentaire: deux poids de mesures !

    Et notre cher proconsul qui propose aux FARC la reddition et l’accueil
    dans la Patrie des Droits de l’Homme. Que ces militants du narcoterrorisme
    à la sauce léniniste se renseignent bien, le Proconsulat est aujourd’hui
    soumis à des intérêts bien peu reluisants: arrestations ciblées, juges
    moqueurs lors des audiences du TGI (hier encore…) et le pire du pire
    déni de la parole donnée.

    Après Cesare Battisti, Marina Petrella en paie le prix…

    Voir l’article sur Marina Petrella, en grève de la vie (article du Monde du 30 juin)…

  3. Luddo 4 juillet 2008 at 11:28 #

    Heureusement, certains journalistes dans ce … donnent encore l’exemple et ne rentrent pas dans le cirque médiatique: ne partages tu pas mon hommage appuyé à Audrey
    Pulvar qui en s’exposant médiatement lors de la manif de défense de la
    télévision publique et lors de son interview serrée du Proconsul, a prouvé
    que le journalisme dans ce pays existait encore…

    Quant au Proconsul, il aurait intérêt à mieux écouter les questions…en
    reformulé: « Combien d’arrestations faut il pour atteindre le quota de
    25000 d’exp…reconductions à la frontière? » et à essayer d’y répondre
    plutôt que de jouer avec la xénophobie latente ou affirmée de nombre de
    nos concitoyens…

Leave a Reply