Dans mon beau sud-ouest

J’aime mon sud-ouest natal. J’aime sa campagne, ses montagnes, ses mers. J’aime les gens simples qui y vivent et les longues balades rurales, j’aime Toulouse où il fait bon vivre. Mais dans mon beau sud-ouest comme dans le reste du pays, certaines choses ne tournent décidément pas rond.

Je lisais hier sur le blog de Navie l’histoire d’une expulsion pour le moins contestable. Je n’ai pas vérifié l’info mais je veux bien croire que ce genre de merde puisse arriver dans le contexte actuel. N’avons-nous pas un magnifique ministère de l’immigration et de l’identité nationale? Ne demande-t-on pas aux préfets d’atteindre des quotas d’expulsion? Dans ces conditions, oui, ce genre de saloperie peut arriver, tous les jours, et ça me fout la gerbe.

Dans un autre genre mais tout aussi gerbant, la ville rose subit depuis quelques semaines (mois) la présence d’un bon groupe de faf. Après l’incendie de la mosquée de Colomiers le jour de l’anniversaire d’Hitler (quel bon goût…), quelques gars ont décidé d’aller bomber des inscriptions racistes sur la bourse du travail de Toulouse. On notera également le tabassage de plusieurs red skins à la sortie d’un concert à Tournefeuille ou encore le cassage d’un local CGT.

Alors oui, le Front national est aujourd’hui affaibli, l’ami Jean-Marie étant prêt à jeter l’éponge. Mais on se rend bien compte que les plus extrémistes n’ont pas besoin d’un leader politique fort pour faire chier le monde.

En espérant que le niveau de violence ne monte pas au delà et que ces gros cons disparaissent d’une manière ou d’une autre, même si je doute de l’efficacité des pouvoirs publics à ce sujet.

Tags: , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply