Chronique du travail ordinaire #2

Précédemment, dans les chroniques du travail ordinaire, notre héros était aux prises avec un immonde dégoûtant.

Mais laissons pour l’instant de côté notre ami Bob dont je vous reparlerai un jour (ne vous inquiétez pas, j’ai plein plein plein d’histoires avec Bob) pour nous concentrer sur le cauchemar de tout informaticien encore sain d’esprit: l’imprimante.

Oui, vous savez, ce truc qui a remplacé la machine à écrire et qui permet d’imprimer des mails ou des docs de 400 pages « parce que c’est plus facile à lire sur papier ». Et bien cet instrument du démon est une horrible machine à créer des problèmes pour les pauvres utilisateurs qui ont du mal avec le matériel moderne.

L’action se passe dans une contrée reculée, dans un édifice post moyennageux des années 60, un joyau du modernisme sur 2 bâtiments reliés par une coursive vitrée sur 3 étages. Il fait chaud, l’ambiance est lourde et moite, les gens errent dans les couloirs comme des âmes damnées à la recherche d’un courant d’air frais (ou d’un cerveau, allez savoir ce que cherchent vraiment tous ces zombies…).

Soudain… * TAN TAN TAN*
(musique qui fait peur, j’ai pas le budget pour les bruitages téléphone)

– Service informatique à votre service que puis-je pour vous?
– C’est encore la putain d’imprimante de merde qui veut pas m’imprimer mon truc! Yen a marre vous faites pas votre boulot incapable petit avorton de merde en slip bariolé!
– Euh oui madame, calme toi, il se passe quoi exactement?
– Tu veux pas venir voir plutôt? (à l’exact opposé du bâtiment, soit plusieurs longues minutes de couloirs et d’escaliers)
– Mmmmmmmouais…

Quelques longues minutes de couloirs et d’escaliers plus tard:
– Bon alors, il se passe quoi?
– Ben j’étais sur mon document, j’ai voulu imprimer et rien!
– Voyons voir ça *fichier, imprimer*
Imprimante: vrrrrr bzzzz bzzz bzzz bzzzz bzzz *document imprimé*
– Ben tu vois, ça marche!
– Ah oui, mais en fait j’ai oublié de clicker sur Imprimer
– …

Moralité: les ordinateurs ne lisent pas les pensées de leur utilisateur (par contre, ils leur lavent parfois le cerveau)

Tags: , , , , ,

13 Responses to “Chronique du travail ordinaire #2”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php:58 Stack trace: #0 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php(19): the_commenter_link() #1 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(174): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(145): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(135): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #4 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(321): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #5 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/comment-template.php(2105): Walker->paged_walk(Array, -1, 0, 0, Array) #6 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/comments.php(27): w in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php on line 58