Pour trembler de plaisir

Vendredi, j’ai vécu le premier « gros » tremblement de terre de ma vie. J’étais tranquillement en train de larver sur internet, au lit, quand l’immeuble a commencé à bouger. En fait, il bouge très facilement, genre quand le camion des poubelles passe, donc de prime abord j’ai vraiment cru que c’était juste un véhicule lourd qui passait dans la rue.

Quand j’ai commencé à réaliser que ça durait un peu plus longtemps que la moyenne, je me suis dit « ah ben doit yavoir plusieurs camions ». A ce moment là, j’avais un peu l’impression d’être dans un avion perdu dans les turbulences.

Au bout de 5-6 secondes, il a quand même fallu accepter que c’était un tremblement de terre. A ce moment là que faire (sachant que je suis en calbut)? Et bien je me suis tout simplement levé tranquillement, j’ai enfilé un jean et un tshirt et le temps que je fasse tout ça c’était fini. Ma chérie a eu le temps de me passer un coup de fil pour voir comment ça allait avant que les lignes de téléphone soit saturées et que l’électricité du bâtiment saute…

C’est assez marrant quand même comme on peut être dans le déni du danger dans ce genre de situation. J’avoue d’ailleurs que j’avais pas vraiment peur, j’étais juste… ben je sais pas trop en fait. J’étais au 4ème étage, à poil, sans les clés de l’appart et avec seulement une vague notion de la puissance du truc. J’aurais dû prendre mes papiers et me coller dans l’encadrure d’un mur porteur mais non… j’ai juste attendu que ça passe.

Au final, 5.7 de magnitude, c’est quand même pas dégueux. En plus, le quartier dans lequel je suis, la Condesa, est un des plus sensibles de la ville. Lors du grand séisme de 1985 (magnitude 8.1, quelques dizaines de milliers de morts), il subit des dommages très importants. Au contraire, les zones périphériques qui sont situées sur des socles rocheux sont beaucoup moins touchées lors de ces phénomènes.

Bref, une fois que ça a été fini, j’ai passé une bonne heure à la fenêtre à regarder la mobilisation dans la rue. Les policiers qui ferment certains axes, les gens qui descendent des immeubles en suivant un porteur de panneau indiquant le numéro de leur étage, le bordel des bagnoles qui veulent passer par les rues bloquées.

En résumé, ça:

post-seisme-090522
Réactions post séisme – Mexico

Si j’ai bien compris, l’information n’a pas été relayée en France mais ça ne m’étonne pas vraiment puisque déjà au début de la médiatisation de la grippe, il y avait eu un séisme d’amplitude similaire et ça avait été traité rapido entre deux statistiques grippales. D’un autre côté, si ya ni casse, ni mort, ça doit pas intéresser grand monde.

PS: désolé pour la qualité des photos, c’est du brut de capteur retaillé avec paint pour pas que ce soit trop gros. Je mettrai des versions en meilleure qualité une fois rentré.

Tags: , , ,

5 Responses to “Pour trembler de plaisir”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php:58 Stack trace: #0 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php(19): the_commenter_link() #1 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(179): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(144): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(139): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #4 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(332): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #5 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/comment-template.php(2244): Walker->paged_walk(Array, -1, 0, 0, Array) #6 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/comments.php(27): w in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php on line 58