Comme en colo

Dans mon boulot, il arrive parfois que je travaille en soirée. C’est pas toutes les semaines, ni une fois par mois, juste une fois de temps en temps quand on a une opération spéciale à mener sur des infrastructures sensibles. Je vous passe les détails techniques et les décisions politiques à la con, c’est pas l’objet de l’article (même si je pourrais en tartiner des pages tellement ça m’énerve parfois).

Donc ce soir, j’étais au boulot, de 22h à 2h du mat avec une dizaine d’autres collègues. Dans ces moments, j’ai un peu l’impression de me retrouver en colonie de vacances ou dans ces soirées où on a eu l’autorisation des parents pour dormir chez un copain. Malgré la tension qui entoure ce genre d’intervention, vu le temps limité qu’on a pour faire des modifications critiques, l’ambiance est toujours bon enfant. Chacun y va de sa blague, fait un peu chier les camarades… à plus forte raison quand ça marche pas. Ca vanne, ça braille, ça court un peu partout.

Mais là où ça devient encore plus le bordel, c’est quand une partie des trucs foire et bloque les 3/4 des gens présents. Et bien là on se retrouve désoeuvré et on se sent encore plus dans l’ambiance colo, la drague des blondinettes en moins. Il y a 1h, j’étais donc en train de boire un café en racontant les pires conneries avec d’autres zouaves à peu près aussi dépités que moi. On a fait nos vacances des 10 dernières années et des 10 prochaines, on a regretté de pas avoir de bière et on a bien putoisé sur tout le monde. La fatigue aidant, c’était pas bien constructif, mais ça aide à faire passer la pilule et au final je peux même dire que j’ai passé un excellent moment.

Certes, je n’ai personne qui m’attendait ce soir, je n’ai pas de gosse que je n’ai pas vu se coucher et je suis juste dég de pas avoir participé à mon raid sur warcraft et d’avoir vu Secret Story en quatrième vitesse en passage éclair chez moi. Mais quand même, je pense qu’on a tous bien ri en particulier quand on s’est retrouvé à faire des blagues vaseuses dans une pièce obscure et que notre chef (béni soit son nom) est entré dans la salle. Priceless, manquait juste un vibro-canard et le tableau était complet.

Bref, je crois qu’il est plus que temps que j’aille me coucher vu qu’il faudrait quand même que j’aille bosser avant 14h demain. Je vous laisse avec la chanson qui m’a trotté dans la tête toute la journée (avec les petits pas de danse en marchant dans les couloirs et tout et tout!)

Tags: , , , , ,

2 Responses to “Comme en colo”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php:58 Stack trace: #0 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php(19): the_commenter_link() #1 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(179): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(144): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(139): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #4 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(332): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #5 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/comment-template.php(2244): Walker->paged_walk(Array, -1, 0, 0, Array) #6 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/comments.php(27): w in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php on line 58