Videz moi ces bureaux et ce salon

Reprenons le tournage là où nous l’avions laissé.

J’ai maintenant récupéré un chargeur pour ma batterie, des chaussures à talon pour un des deux derniers spots ; il ne reste donc plus qu’à trouver le lieu du tournage. Pour commencer, ce seront des bureaux vides, réellement vides ou vidés pour le tournage, je n’en ai foutrement aucune idée. Ici les figurants ne sont plus des petits en jupe plissée et culottes courtes mais de grands messieurs en costume 3pièces et des dames en tailleur. On installe des fleurs à la réception pendant qu’on maquille l’acteur.

Pour cette partie de la pub, c’est simple: un gars qui travaille dans ces bureaux est arrivé à la bourre, selon toutes évidences parce qu’il a fait la fête la veille. Evidemment, lui aussi a une bonne excuse… sa belle-mère (« vous savez comme je l’apprécie! ») s’est trouvée mal et il a dû l’amener à l’hôpital et la veiller toute la nuit. Le gars est vraiment excellent, je sais pas si ça venait du maquillage mais il avait vraiment l’air hagard qu’on a quand on va malheureusement bosser avec une bonne gueule de bois.

llegue_tarde
Llegué tarde… – Mexico

C’est dans la boîte assez rapidement, direction le garage au sous-sol pour… bouffer! Et oui, il est quand même environ 17h et même si les mexicains déjeunent classiquement vers 14h, là, pour le coup, il commence à faire faim! Comme pour le petit déjeuner, l’équipe de restauration est extra: super bouffe, super variée, super attentif (on a même droit à plusieurs variétés de bière et de tequilla). Presque mieux qu’un grand restaurant!

Après cette intermède culinaire, il faut encore se rendre sur le tout dernier tournage de la journée. Ca se passe dans une énorme maison que des particuliers nous laissent utiliser pour la soirée. C’est assez bizarre de débarquer chez des gens comme ça avec tout le bordel d’un tournage. En fait, on se croirait dans l’énorme maison d’un sitcom américain. Genre vous voyez la grosse baraque du mec ultra populaire qui organise une soirée au bord de la piscine pour fêter la fin des cours? Ben pareil sans piscine parce qu’il fait vaguement 10°C à quasiment 3000 mètres d’altitude.

Bref, on fait connaissance avec les deux acteurs: une jeune fille et un jeune homme qui sont censés jouer un couple. Ils seront sur le lit, en train de regarder la télé quand POUF, plus d’électricité. Ceci pour la bonne et simple raison que la demoiselle a préféré acheter des chaussures et a oublié d’aller payer la facture (la conne). Jusqu’à cette partie du tournage, tout c’était bien passé, c’était sans compter sans une actrice super casse couille (pas naturelle, qui comprend pas ce qu’on attend d’elle, etc…), des problèmes de son avec un micro défectueux, puis un autre. En gros on en a bien chié. Le tournage se faisait dans un énorme salon réaménagé en chambre pour l’occasion, un bon gros bordel à trimballer tous les meubles dans la maison avec les enfants des propriétaires à coucher, le studio dans le couloir, les mecs qui commencent le montage dans une petite pièce, moi et les autres en train d’explorer le jardin d’hiver et autres recoins. Bien rigolo quand même.

no_la_pagaste
No la pagaste? – Mexico

Au final, on a terminé vers minuit, exténués mais prêts à reprendre le lendemain, cette fois-ci à Toluca, un bled à quelques bornes de Mexico.

Je vous ferai grâce du lendemain d’ailleurs vu qu’au final on a passé plus de temps à attendre qu’autre chose. C’était des scènes en extérieur pour un autre spot: un enfant est dans une voiture avec ses parents, de nuit, sous la pluie. Il parle en voix off pour expliquer que ses parents ne s’entendent pas bien depuis que son papa a perdu son travail. Il est trop jeune pour voter mais d’ici à ce qu’il puisse, beaucoup de choses vont se passer, il espère qu’elles seront bonnes et que les gens feront le bon choix au élection. Et là ça finit avec le gamin qui dévale une colline en courant genre Petite maison dans la prairie.

felicidad
Felicidad – Toluca

Donc on a poireauté dans une sorte de station d’autoroute le temps que tout le monde sorte des bouchons de la ville puis on a attendu un peu de soleil pour la scène de la colline, puis on a attendu je sais pas quoi pour foutre la voiture sur remorque avec tout le système de pluie artificielle (c’est à ce moment là que j’ai eu droit à ça)… et on est quand même rentré à 21h. En gros j’ai quasiment bossé plus en 2 jours de vacances qu’en une semaine en France 🙂

En cadeau bonus une partie des vidéos!

La dernière, celle du gamin, a été élue meilleur spot politique de la campagne.

Tags: , , , , , , , ,

2 Responses to “Videz moi ces bureaux et ce salon”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php:58 Stack trace: #0 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php(19): the_commenter_link() #1 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(179): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(144): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(139): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #4 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(332): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #5 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/comment-template.php(2244): Walker->paged_walk(Array, -1, 0, 0, Array) #6 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/comments.php(27): w in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php on line 58