Mieux vaut Avatar que jamais

Et oui, 2 mois après sa sortie, je me suis enfin décidé à aller voir Avatar. Tout ce que je vais dire, vous l’avez déjà vu/lu 50 fois à la télé, dans la presse, sur d’autres blogs mais bon, je peux pas m’empêcher de joindre mon humble avis à la masse (d’ailleurs mon super jeu de mot a aussi dû être utilisé par plein plein de gens)

avatar-james-cameron

Commençons par le commencement, pourquoi aller le voir maintenant?
Personnellement, je me dis que c’est le genre de film à aller voir au cinoche. D’une part pour l’aspect (annoncé) grandiose des effets spéciaux mais aussi et surtout pour la fameuse 3D. Même si les TV 3D commencent à voir le jour, je pense que j’aurai pas ça à la maison avant un bon bout de temps, une bonne raison pour ne pas rater le coche et profiter du grand spectacle.

En plus, les salles sont à moitié vide à l’heure actuelle donc vous pouvez aller le voir pénard dans votre gros multiplex en réduisant le risque de vous retrouver coincé entre une bande d’ados relous et un duo de fanboy de Cameron analysant chaque scène à voix haute.

Mais c’est cher!
Oui, à 13€ la séance 3D (lunettes incluses), c’est un peu du vol, mais vu que je vais au cinoche une fois par trimestre (et encore), on va pas non plus chipoter. Par contre Gaumont peut se caler sa bouteille d’eau à 3€ où je pense.

Et puis les lunettes, c’est la grande classe, vous pourrez faire plein de photos ridicules avec vos petits amis et les montrer à vos petits enfants quand vous serez vieux en leur disant « regarde, c’est papy au cinéma pour le film qui révolutionna la 3D! ». D’ailleurs, en me retournant pour voir les autres spectateurs, j’ai eu une vision me rappelant le Batman avec Jim Carrey, quand il vend son appareil draine-cerveau à tout le monde (le produit E. Nigma) et que les gens sont complètement hypnotisés par leur écran. Rigolo.

Mais le film dans tout ça?
Avatar en met quand même plein la vue. C’est dynamique, foisonnant de détails et globalement bien foutu. La 3D apporte un bon plus même si au final l’espèce de scintillement donne l’impression qu’on a moins d’image par seconde que sur un film classique. Et puis bon, faut pas abuser, c’est quand même pas non plus ultra révolutionnaire mais c’est sympatoche.

Le scénario est à chier mais faut y aller pour du spectacle, pas pour une grande réflexion philosophique. Le fond est une bonne grosse fablasse écolo associée à une soupe ethnique bien-pensante. C’est manichéen à souhait, les indigènes et les scientifiques sont gentils, les militaires et la multinationale capitaliste sont méchants. On voit venir toutes les ficelles 1h à l’avance, que ce soit l’histoire d’amour, le futur élu chevaucheur de dragon, la mort d’une partie des gentils, etc etc.

La flore et la faune ne sont pas crédibles pour 2 sous (non mais sans déc, le mega prédateur est ROUGE, paye ton camouflage) à base de membres/organes surnuméraires et couleurs flashy. Imaginez que vous êtes dans la forêt amazonienne et dès qu’il fait nuit, pouf, chacun de vos pas fait briller la végétation sur laquelle vous marchez et ya des hippocampes volants qui tourbillonnent sur eux même quand on les touche. Ahem… restons sérieux quoi.

Sans compter le squelette des na’vis en « fibre de carbone », les flèches/pieux qui traversent des cockpits de vaisseaux technologiquement avancés, j’en passe et des meilleures.

motivational-avatar

En conclusion?
Malgré tous ces aspects à la con, Avatar reste pour moi un très bon divertissement. J’avais peur de m’emmerder un peu pendant les 2h40 de film mais au final c’est passé comme papa dans maman. Après, je reste persuadé que si j’étais pas allé le voir en 3D, j’aurais encore plus tiqué sur les aspects ridicules soulignés plus haut mais au final j’ai passé plus de temps à fouiller du regard chaque recoin de la forêt. J’ai détesté le méchant même si je savais que c’était un sale con dès le départ, j’ai aimé voler dans les montagnes suspendues même si je trouve ça super naze. En bref, je me suis plu sur Pandora (quel nom ridicule là aussi…)

Dans toute cette débauche et cette exagération, j’ai juste un regret: je me demande ce qu’aurait donné Avatar si Cameron avait un peu moins sucé de LSD et s’il avait proposé un environnement plus crédible et une histoire plus sombre et réaliste. Appliqué au Seigneur des anneaux cette technologie aurait sûrement bien envoyé le pâté, plus que dans une jungle bigaro-chamarée.

One Response to “Mieux vaut Avatar que jamais”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php:58 Stack trace: #0 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php(19): the_commenter_link() #1 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(174): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(145): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-walker-comment.php(135): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #4 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/class-wp-walker.php(321): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, 1, 0, Array, '') #5 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-includes/comment-template.php(2103): Walker->paged_walk(Array, -1, 0, 0, Array) #6 /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/comments.php(27): w in /homepages/45/d248592915/htdocs/wp-content/themes/skeptical/includes/theme-comments.php on line 58