Une goutte d’eau

Aujourd’hui, j’ai craqué comme ça ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps.

Je me suis énervé, j’ai gueulé, puis j’ai trembloté comme un parkinsonien et chialé comme un gamin, de rage et de ras le bol. Tout ça à cause d’un putain de papier qu’on n’a pas voulu me filer à la Poste, un truc anodin pour lequel j’aurais normalement dit « ok, je repasserai demain ». La faute à l’accumulation et au parcours du combattant que l’on doit se taper quand on est en couple avec quelqu’un n’ayant pas un drapeau tricolore sur son passeport.

C’était la goutte qui fait déborder le vase, le bâton de trop dans la roue. Pourtant, c’était vraiment rien par rapport à la distance, au refus de visa, aux allers-retours plusieurs fois par an, au fric perdu en timbres fiscaux et traductions certifiées. J’en passe et des meilleures.

Ca me rend fou de voir que même en faisant les choses dans la légalité la plus totale, on peut encore se faire emmerder, par des paperasses incompréhensibles, pour délis de sale gueule ou simplement par peur de ces foutus étrangers qui viennent piquer le travail de ces fameux « bons français » (c’était pas le cas à la Poste hein, mais pour le reste…).

Mais tant pis, pas grave, on va faire avec et continuer à enchaîner les paperasses jusqu’au jour où, j’espère, on nous lâchera enfin la grappe. Monde de merde comme dirait Georges.

Pour finir sur une note plus rigolote, une petite rasade de notre ami Michel Sardouille:

4 Responses to “Une goutte d’eau”

  1. White Dwarf 9 novembre 2010 at 7:30 #

    Arrête de citer Georges Frêche, le pauvre est décédé :-) .

  2. Fushichô 9 novembre 2010 at 8:38 #

    Pour éviter qq mariages blancs, ils rendent la vie compliquée à des tas de personnes qui se marient avec des étrangers par amour. Tous les couples « mixtes » que je connais galèrent ou ont galéré. Un collègue qui épouse une Japonaise va finalement faire ça au Japon plutôt qu’en France, parce que c’est un milliard de fois plus facile d’organiser le mariage au Japon et de faire reconnaître ensuite leur mariage que de le faire en France (en plus, pour compliquer le truc, il est résident en Allemagne, donc ça fait un mix de 3 pays, bien le bordel, ça aussi).
    Mais le bonne news, c’est qu’ils finissent tous par y arriver. ;)
    Bon courage, en tout cas !

  3. bintz 9 novembre 2010 at 12:03 #

    @Fushi: merci mec

  4. Marie 11 novembre 2010 at 10:12 #

    Je ne peux que plussoyer les propos de Fushichô : tiens bon, vous y arriverez.

Leave a Reply