Warhammer – Campagne Impériale

Poster des CR des Masques de Nyarlathotep c’est bien beau mais c’est pas très varié! On va donc partir aujourd’hui pour le Vieux Monde de Warhammer.

Warhammer, c’est le jeu de rôle médiéval fantastique qui a bercé mon adolescence. Quand certains s’initiaient sur Dongeons & Dragons, nous incarnions des nains à crète, des mercenaires crasseux ou des halflings cuisiniers, luttant contre les hordes d’orcs ou les invasions du Chaos.

De longues années plus tard, le constat était le même que pour Cthulhu et les Masques: nous avions beau avoir joué des dizaines et des dizaines de scénarios, nous n’avions jamais fait la campagne mythique de Warhammer, la Campagne Impériale. Un membre du groupe avait bien tenté de la maîtriser aux alentours de 1997-98 mais on n’avait fait qu’une séance bien vite oubliée, à part une scène mythique d’invocation de démon alors que nous jouions en plein air par une nuit d’orage.

Ni une ni deux, j’en cause à un des potes particulièrement féru du jeu et de son univers pour voir s’il serait motivé pour nous gérer ça, l’objectif étant de partir sur un groupe plus réduit que pour les Masques (6 joueurs dont 2 sur Skype, on a vu plus facile pour s’organiser) et d’être tous sur place. L’idée motive bien vite tout le monde et nous voila repartis sur les routes de l’Empire.

Nous en sommes actuellement à trois sessions, les comptes rendus sont rédigés, je vous les posterai au fur et à mesure comme pour les Masques. Par contre ce coup ci je ne suis que joueur, vous n’aurez donc que le point de vue de mon personnage.

En parlant de lui, je vous présente Rudy Hammerstahl, apprenti sorcier.

Les premières années

Rudy, fils de Rudolf voit le jour en 2488 dans la petite ville de Bergendorf, au coeur du Hochland. Fils cadet de forgeron, il passe sa petite enfance à observer attentivement les allers et venues du marteau sur l’enclume mais c’est son frère aîné, Berthold, qui devient apprenti du paternel.

Malgré ses origines modestes, Rudy se passionne pour la science derrière la technique, interrogeant son père sur le pourquoi du comment de la fonte du métal, du refroidissement, du martelage. C’est un enfant particulièrement éveillé et avide de connaissances, fasciné par les rares nains et leurs splendides armures faisant parfois étape dans l’échoppe familiale.

Une vie chamboulée

A l’adolescence, sa vie bascule: sa mère meurt d’une vilaine pneumonie et quelques semaines plus tard il commence à percevoir des “choses” qu’il appelle “fumées”. Sur l’établi de son père, il voit souvent tourbillonner autour du métal maltraité de magnifiques volutes colorées. Financièrement, la famille rencontre de plus en plus de problèmes et Waldemaar, le benjamin, est confié aux bons soins du culte de Morr.

Par un heureux hasard, dans les jours qui suivent, Martin Goldamboss, membre de la Guilde d’Alchimie de Middenheim, se voit dans l’obligation de s’arrêter à Bergendorf pour refaire ferrer son cheval. C’est alors qu’il détecte des capacités insoupçonnée chez Rudy absorbé dans la contemplation des “fumées”. Il ne faut pas longtemps pour convaincre Rudolf que son fils est spécial et surtout que la Guilde d’Alchimie pourvoira à ses besoins.

L’apprentissage

Ainsi débute l’apprentissage du jeune Rudy auprès des mages dorés. Goldamboss est un mage respecté à Middenheim où il enseigne périodiquement, se retirant pour ses travaux personnels dans sa résidence de Delberz.

Lors de ses absences, il confie son apprenti à Maître Kupfertopf qui chapote l’ensemble des jeunes. Rudy se démarque alors rapidement comme ayant un don inné pour la magie, maîtrisant rapidement ce que ses camarades mettent des semaines voire des mois à appréhender.

Sa fascination pour le travail des métaux en fait un grand admirateur des nains qu’il rêverait de côtoyer mais il se laisse parfois emporter par un enthousiasme mal maîtrisé. C’est au cours d’un exercice raté, pourtant sans conséquence, que Kupfertopf lui coupe un doigt en guise d’avertissement: Chamon ne se manipule pas à la légère. Il s’en souviendra.

Les années passent et vient enfin le moment de prouver ses talents. Rudy est renvoyé du Collège pour rejoindre son maître à Delberz. Là, ce dernier lui explique qu’il lui faut maintenant parcourir les routes afin de récolter l’argent nécessaire pour postuler en tant que mage officiel à Altdorf, débute alors un chemin plus que sinueux sur les routes de la Magie.

Tags: , , , , ,

9 Responses to “Warhammer – Campagne Impériale”

  1. Dae 4 février 2013 at 16:18 #

    Haha ça m’a bien fait rire de tomber sur ton site en cherchant des infos sur la campagne impériale ! Le monde est petit.

    Dae

  2. bintz 4 février 2013 at 16:23 #

    Ouh putain, effectivement, le monde est petit! Faut que je poste les premiers CR d’ailleurs! Tu cherchais un truc en particulier?

    Ca va bien sinon?

  3. Dae 4 février 2013 at 17:25 #

    Non je cherchais rien de particulier, je lisais un peu des comptes rendus sur le net pour voir comment les joueurs pouvaient percevoir l’intrigue. De mon côté on en est au début de la partie investigation à Bogenhafen. Je masterise pour un groupe d’amis qui débutent totalement dans le jdr et qui, du coup, découvrent l’univers de Warhammer. J’ai vu que tu faisais les masques aussi, ça m’aurait bien plu d’y jouer :P

    Sinon tout va bien oui !

  4. bintz 4 février 2013 at 19:46 #

    Yep, les Masques en MJ, la Campagne impériale en joueur. Avec le nombre d’heures de jdr que j’ai au compteur c’était un peu une honte de n’avoir joué ni l’une ni l’autre.

    J’essaie de te mettre au moins le premier CR dans la semaine, ça te fera de la lecture!

  5. MJ 10 février 2013 at 21:29 #

    Il faut préciser de suite qu’on est en Mode Campagne Impériale pour Vieux Briscards, il va donc y avoir quelques surprises pour mes chers joueurs blasés…

  6. bintz 10 février 2013 at 21:30 #

    Qui est blasé? :)

  7. mathieu 13 mars 2013 at 23:31 #

    Hello les gars… La campagne impériale, un rêve de la jouer depuis que je l’ai commencé ado y’a 15 ans ! Alors, dans le doute, je tente : vous seriez pas juste parti, et avec une petite place pour un nouveau joueur des fois que vous seriez en région parisienne ??!!

  8. bintz 14 mars 2013 at 1:17 #

    Désolé Mathieu mais on joue malheureusement entre vieux potes mais surtout… on est à Toulouse et non pas à Paris. Tu devrais essayer sur les forums spécialisés Warhammer, ça doit sûrement être possible de trouver une table pour se lancer ;)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Warhammer – Campagne Impériale – CR#1 | bintz.fr - 11 février 2013

    [...] annoncé il y a quelques temps, c’est parti pour la Campagne Impériale (ou L’Ennemi Intérieur, au choix du client). [...]

Leave a Reply