Zombicide – Dernier passage aux stands

<aparté pré-article>
Le blog était un peu cassé ces derniers jours (voire semaines), j’ai d’abord cru m’être fait hacker mais c’était en fait un souci technique anodin. Tout devrait être rentré dans l’ordre mais n’hésitez pas à m’envoyer un mail si quelque chose ne fonctionne pas correctement. Désolé pour le désagrément.
</aparté pré-article>

Mes amis ont eu la bonne idée de m’offrir un chouette jeu pour mon anniversaire, un certain Zombicide. Encore un truc qui surfe sur la vague zombie me direz-vous, et vous n’aurez pas tord! Zombicide, c’est exactement ça: reprendre tous les poncifs du genre et les coller dans un jeu de plateau haut de gamme avec plein de belles dalles en carton couleur épaisses et près d’une centaine de figurines de vilains cadavres baveux. Les références sont multiples, les personnages que vous incarnerez viennent autant de Big Bang Theory que de Shaun of the dead ou encore de NCIS, bref un gentil mélange des genres bon enfant.

zombicide_banner

Le résultat est honnêtement très bon. Tout d’abord le jeu est collaboratif et on peut y jouer de 1 à 6 joueurs. Cela permet de le sortir dans pas mal d’occasions, surtout que les règles sont d’une grande simplicité sans toutefois manquer de stratégie, permettant ainsi de réunir novices et gamers chevronnés autour de la table. D’ailleurs, contrairement à beaucoup de jeu du même genre, pas besoin de maître du jeu, les zombies bougent selon des règles prédéfinies: ils vont vers les survivants ou vers les zones bruyantes, logique!

L’ambiance est excellente. On plaisante d’abord des rares cadavres qui errent sur le plateau avant de se rendre compte qu’ils se multiplient plus vite que les pains de Jésus, avant de venir vous croquer comme une pomme d’amour.

Seul bémol, la gestion de l’édition. Le jeu a été créé par Guillotine Games, une petite boîte française composée principalement d’anciens de Rackham. Ils ont fait le choix judicieux de laisser une grosse boîte américaine gérer la production et la distribution: CMoN (Cool Mini or Not). Ces derniers ont choisi de passer par Kickstarter pour financer le projet qui a été un énorme succès. Jusque là tout va bien sauf que pour les extensions, rebelote, on repasse par kickstarter avec du contenu exclusif qui ne sera évidemment pas dispo si on attend la sortie dans le commerce (la licence en France est gérée par Edge qui subit un peu la situation).

Un peu dommage donc, à mon sens, de passer par Kickstarter alors que le projet est déjà plus que viable financièrement… ah, l’appât du gain et le détournement de Kickstarter…

Bref, revenons à nos zombies et je profite de cet article pour vous proposer un petit scénario créé pour l’occasion car oui, ils ont aussi fait un éditeur de carte pour pouvoir produire ses scénarios maison!

Vous avez un lien à la fin en pdf pour que ce soit plus facile à éditer même si je n’ai pas fait une jolie mise en page comme celle des scénarios officiels. Il contient la map et les instructions que vous avez ci-dessous + le texte en anglais vu qu’à la base j’ai créé ce scénario pour un concours permanent organisé par Guillotine Games. J’ai d’ailleurs décidé de le publier ici car ils ont primé un autre scénario ayant la même base que le mien donc je pense que je peux considérer que je n’ai pas gagné :p

Bon jeu!

Dernier passage aux stands

Difficile / 4+ Survivants / 120 mins

Quelques jours plus tôt, nous étions tombé sur cette femme blessée, errant sur la route. Elle n’allait pas tarder à se transformer elle aussi mais ça ne coûtait rien de l’écouter un peu pour la soulager. Elle nous raconta comment elle s’était échappée de la ville toute proche pendant qu’ils boulottaient son mari.

Son vieux Pete… elle n’arrêtait pas de parler de lui. Il avait tout préparé: une voiture remplie de bouffe et d’eau, un fusil à pompe flambant neuf et une tripotée de cartouches. Le tout attendait sagement dans un garage loué à côté de leur maison. Manque de bol, il avait oublié un petit détail: faire le plein. “Il a raté son dernier passage au stand.” souffla-t-elle en riant avant de commencer à grogner et de finir instantanément une balle dans la tête.

Nous y voila, sortant de la bouche d’égout, au milieu de tout ce bordel pour trouver la réserve de Pete. J’espère qu’on pourra faire le plein pour s’échapper avec cette bagnole, je ne crois pas que l’on puisse repartir par où on est venu de toute manière, je les entends déjà ramper en dessous de nous.

MAP-Zombicide-LastPetesStop

Dalles requises:

5D, 5C, 1C, 5E, 4B, 2C, 3B & 2B

Objectifs:

Ce scénario se décompose en trois étapes:

1. Arriver au niveau de la voiture de police et siphoner le réservoir, cela peut être fait deux fois. Pour se faire, il faut que la case soit libre de tout Zombie et que le Survivant dépense une Action. On enlève un jeton d’objectif à chaque siphonage et on donne une carte Carburant au Survivant. Il peut réorganiser son inventaire comme s’il avait Fouillé..

2. Courir jusqu’au garage, ouvrir les deux portes et faire le plein de la voiture en dépensant une action. On ne peut pas faire le plein s’il y a un zombie dans la pièce.

3. Atteindre la Zone de Sortie avec la voiture de Pete (et toutes les bonnes ressources qu’elle contient) et tous les Survivants restants. La voiture et les Survivants s’échappent par cette Zone à la fin du tour des Survivants s’il n’y a pas de Zombies présents.

Objectif alternatif:

Vous ne savez pas conduire? Vous préférez marcher? Vous avez perdu vos deux cartes Carburant?

Mettez de côté un nombre de cartes « ravitaillement » (Conserves, Sac de riz, Eau) égal au nombre de Survivants. En étant dans le garage, n’importe quel Survivant peut dépenser une Action pour récupérer une de ces cartes et l’intégrer à son Equipement, il bénéficie alors d’une Réorganisation gratuite. Une fois récupérées ces cartes ne peuvent être défaussées. Dès que la voiture est vide (toutes les cartes ont été récoltées), les Survivants peuvent tenter de gagner la Zone de Sortie.

Règles spéciales:

Pas assez d’essence! Mettez de côté les cartes Carburant, Molotov et Bouteille, elles ne pourront pas être trouvées en fouillant dans ce scénario.

Cul sec! Prendre un Objectif (Carburant) donne 5 points d’expérience au Survivant qui le prend.

On a besoin d’armes! Une voiture de police peut être fouillée plusieurs fois. Piochez des cartes Équipement jusqu’à trouver une arme. Défaussez les autres. Les cartes « Aaahh ! » provoquent l’apparition d’un Walker et interrompent la Fouille.

En rade… La voiture de police ne peut pas être utilisée.

Quelle belle porte! Les portes du garage (bleu and verte) représentent en fait un rideau métallique. Le détruire (même partiellement) fait énormément de bruit qui déclenche la Zone d’invasion bleue pour le reste de la partie, même si on a utilisé une arme silencieuse pour ouvrir. Les Survivants n’ont besoin d’ouvrir qu’une seule porte pour entrer mais il faut ouvrir les deux pour permettre à la voiture de sortir. Dès l’ouverture d’une des deux portes, on gère l’apparition des Zombies dans le bâtiment comme d’habitude.

Viens m’chercher si t’es un Zombie! La pimpmobile est la voiture de Pete. On peut la Fouiller seulement deux fois pour y trouver un Fusil à pompe ou des Munitions en pagaille (cartouches), on pioche une de ces deux cartes au hasard lorsqu’on Fouille pour la première fois. On met ces deux cartes de côté au début de la partie et on les place sous la voiture, au niveau du marqueur (1) indiqué sur la carte.

La dernière course de Pete Pete a été zombifié et essaie toujours d’utiliser sa voiture, même s’il ne comprend plus grand chose à tout ça. On place un Fatty dans le garage (au niveau du marqueur (2)), il ne bougera jamais de cette pièce quoi qu’il arrive, même quand les portes seront ouvertes. Pour éviter toute confusion avec un Fatty normal, il peut être positionné couché dans la pièce.

Lien vers le pdf: c’est par là.

Tags: , , , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply