Botanique pyrénéenne

J’étais de passage chez mes parents le weekend dernier et, chose rare, il ne faisait pas un temps de chiotte. Vu la période, c’était l’occasion parfaite pour aller s’aérer les neurones en montagne. Depuis quelques temps, j’aimerais revoir un beau champ tapissé de jonquilles, malheureusement la saison est déjà terminée… je me suis donc rabattu sur autre chose.

Mon père, cet amoureux de la nature et photographe devant l’éternel, a pris plus de photos de fleurs que bon nombre de botanistes. Le guide rêvé pour traquer le fameux lis des Pyrénées: direction les hauteurs de la vallée de Campan.

Vallée de Campan

Au programme, une station botanique de sa connaissance pour archiver tout ce qui tombera devant notre objectif! La journée est splendide quoi qu’un peu chaude et nous attaquons la balade. Les papillons sont nombreux mais j’abandonne vite l’idée de leur courir après pour me concentrer sur les fleurs. Pas de macro, de réflecteur ni de trépied, c’est fait « à l’arrache ».

Je vous livre le résultat de la traque qui aura été bonne, même si les lis des Pyrénées ont apparemment disparu, laissant la place à quelques lis martagon tout juste bourgeonnants. Ce sera pour une autre fois!

Linaigrette: semblable à du coton, elle était parfois utilisée pour remplacer celui-ci, par exemple pour rembourrer coussins et matelas.
Vallée de Campan - Linaigrette

Pavot du Pays de Galle: la version jaune du coquelicot.
Vallée de Campan - Pavot du Pays de Galles

Orchis/Ophrys: ici deux variétés différentes de ces petites orchidées.
Vallée de Campan - Orchis/Ophrys

Vallée de Campan - Orchis/Ophrys

Chardon: le classique.
Vallée de Campan - Chardon

Pensées des Pyrénées: moins flashy que celles de nos jardins.
Vallée de Campan - Pensée des Pyrénées

Saxifrage aizoon: petite plante de roche, j’adore la base qui ressemble à une sorte d’artichaut d’où part la tige de la fleur.
Vallée de Campan - Saxifrage aizoon

Ramondia: relativement rares, les ramondias (Ramondia pyrenaica) tiennent leur nom de celui qui les a identifiées Ramond de Carbonnières qui fut au service du Cardinal de Rohan (célèbre pour l’affaire du collier de la Reine Marie-Antoinette) et ami de Napoléon. Il est considéré comme le premier pyrénéiste. C’était un érudit, à la fois géologue et botaniste. Il a été membre de l’Académie des Sciences. Si je me souviens bien, son herbier est conservé au Musée Salies à Bagnères, où il a séjourné, comme à Barèges et St Savin après avoir failli être guillotiné ! Il avait préféré mettre de la distance entre lui et Paris mais il était fasciné par les Pyrénées surtout le massif du Mont Perdu! (copyright du padre)

Vallée de Campan - Ramondia

En bonus, des leytés, autrefois utilisés pour garder le lait au frais grâce à l’eau du torrent.
Vallée de Campan - Leyté

That’s all folks!

Vallée de Campan - Symétrie

Tags: , , , , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply