Curiosités v2

Il y a environ un an, on montait un mur de curiosités inspiré des cabinets du même nom en vogue au XVIIIème siècle. Evidemment, notre modeste version n’avait pas grand chose à voir avec les alignements pléthoriques de bestioles, pierres et autres babioles de nos aïeux mais on était quand même contents du résultat. Nous avions toutefois en tête que ce premier jet était une base sur laquelle broder.

Le premier jet

Avant

Au fil des voyages et des vide greniers, la collection a commencé à s’étoffer mais impossible de changer l’agencement du mur au jour le jour. Nous avons amassé, empilé et stocké, rongeant notre frein en attendant le bon moment pour tout chambouler. Et le bon moment, c’était cet été. Je peux donc vous présenter la v2 de notre mur!

mur v2



Après

Avant de commencer, désolé pour la qualité des photos, le mur est justement situé dans un recoin sombre du salon et j’ai bien galéré pour sortir quelque chose de potable avec mon vieux boîtier qui monte pas trop en sensibilité. Bref…

Sur cette vue d’ensemble, les plus attentifs remarqueront l’absence de la pièce centrale de la première version: la planche originale de Frederik Peeters. Elle est magnifique et je l’aime d’amour mais il fallait se rendre à l’évidence, le cadre était bien trop grand et il valait mieux utiliser l’espace pour plusieurs petits objets. Mais ne vous inquiétez pas, elle a trouvé une place d’honneur ailleurs dans l’appartement. Autres perdants de l’opération quelques petits cadres dans lesquels on avait mis des cartes postales de musées. Ils sont sous carton en attendant des jours meilleurs tout comme certains cadres récupérés en vide grenier qui n’ont pas passé la sélection finale.

– Un peu d’archéologie –

 

Coyolxauhqui


Pierre du soleil Coyolxauhqui/Pierre du Soleil

L’autre grosse modification a été de bouger la plante qui bouchait tout l’espace à gauche et d’investir le mur jusqu’au miroir tout proche. Cela nous a donné une meilleure marge de manoeuvre et beaucoup plus de place pour organiser tous nos objets. Le thermomètre-baromètre, trouvé en vide grenier, a permis de verticaliser le côté gauche ; on l’a agrémenté des répliques de deux oeuvres aztèques: la Pierre du Soleil et la Coyolxauhqui (ko-yol-cha-ou-ki).

– Entomologie et jaguarologie –

 

20160918-IMG_2383

Pour le reste, la collection de bestioles a accueilli de nouveaux papillons tout juste rejoints par un couple de Sphinx tête de mort (le papillon du Silence des agneaux) et très bientôt de Bombyx eri grâce à un pote qui en élève, j’ai aussi trouvé un joli Morpho pour une bouchée de pain avec ses reflets absolument fantastiques.

IMG_1367[1]

Ce projet déco a d’ailleurs été l’occasion de me replonger dans ma vieille passion entomologique, je vous en reparlerai probablement dans les temps qui viennent.

jaguar #1 jaguar #2 jaguar #3

 

Beaucoup des dernières additions viennent du Mexique, en particulier les trois têtes de jaguar (bois peint et céramique) sur lesquelles on a complètement flashé.

– Le reste –

 

cranes/masques masque huichol

 

On a également récupéré de nouvelles cornes, un joli masque Huichol et une vieille pipe malgache hérité de mon arrière-grand-père qui s’avère avoir servi dans l’armée coloniale.

calaveras

Sur la bibliothèque en dessous, on a regroupé pour l’instant notre collection de calaveras et on a rapatrié la Catrina d’une autre étagère pour qu’elle surveille tout ce petit monde + quelques objets divers et variés (fossile, vertèbre, poignard décoratif en obsidienne, etc…) Le meuble est moche (merci IKEA) mais pour l’instant on fait avec. Peut être qu’un jour on trouvera une belle bibliothèque ancienne pour stocker les bouquin ET recevoir tous ces petits trucs.

– Et le schmilblick –

 

Dans tout ce que nous avons chiné/récupéré, reste un schmilblick dont l’usage et/ou la provenance restent mystérieux:

IMG_2947 IMG_2948

 

Cette petite boîte en cuivre a été achetée sur un vide grenier. Le vendeur nous a expliqué qu’elle venait du Mexique et servait à stocker de la poudre noire pour les vieux fusils. Après recherche sur internet, je n’ai rien trouvé de similaire. Deux semaines plus tard, sur un autre vide grenier, on retombe sur exactement le même objet et la dame nous a donné une autre version: elle servirait à ranger de la pâte d’opium. De nouvelles recherches n’ont pas été plus fructueuses que les précédentes et je n’ai pas non plus réussi à valider cette version. Si quelqu’un connaît, je suis preneur!

– Les projets –

 

Evidemment, nous continuerons à faire évoluer tout ce joli bazar. Dans la boîte à idées nous avons::

  • trouver une place à une petite vitrine murale en bois dans laquelle des étagères en verre accueilleront de petits objets insolites ou des ustensiles techniques ;
  • trouver un joli bocal ou truc du genre dans lequel on pourra stocker un assortiment de jolis pierres et coquillages ;
  • fabriquer un jardin fermé dans une dame jeanne qui touverait sa place sur une petite étagère pas très loin du mur ;
  • finaliser l’étagère dans le recoin du mur (on la voit en fin de vidéo) pour n’y mettre que nos belles bouteilles d’alcool et agrémenter avec quelques vieux flacons de pharmacie ;
  • réaliser un grand cadre un peu baroque dans lequel seraient accrochées tout un tas de vieilles clés.
– Quelques « fournisseurs » –

 

Cahurel entomologie: pour le matériel d’entomologie, en particulier les cadres comme celui dans lequel sont les sphinx actuellement.

Chic & Vintage: on y a acheté le massacre genre antilope, il y a une vente par mois environ, surtout de mobilier années 70.

Objets et Créatures: on y a acheté quelques vieilles fioles de pharmacie ; Fabien Vanpeene vend tout un tas de trucs étranges, on peut voir ses superbes créations sur le marché mensuel des antiquaires à Toulouse – François Verdier.

Papillon Ulysses: pas de nouveaux achats chez eux mais on reste très contents des cadres entomologiques commandés sur cette boutique (la mante feuille morte, les libellules et le cadre de 3 papillons bleus).

Tags: , , , , , , , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply