Cthulhu – Oripeaux du Roi #6 – Springer Mound

Ce qui devait arriver, arriva, après quelques sessions menacés de toute part, le groupe connaît sa première perte. Forcément, quand on se jette dans la gueule du loup sans le savoir, il ne peut rien arriver de bon. Toujours est-il que nous avons limité la casse mais je ne vous en dis pas plus et je vous laisse plutôt visiter Clare Melford.

Springer Mound

Session de jeu #6 :
Date : Mercredi 27 juillet 2016
Lieu : Skype

Investigateurs présents:
Allistair McAllister, juge
Dr. Marcus Olivenstein, psychiatre
Paul Watkins, antiquaire
Damian, artiste

clare_melford

Evénements

Compte-rendu de Vincent Tuck:

07/11/1928
Reprise de la tenue de mon carnet d’enquête sur Bacon après presque 3 ans.

Voici les faits que m’ont relaté messieurs McAllister (juge parano), Watkins (antiquaire homosexuel) et Olivenstein (docteur malade).

Mardi 30 octobre 1928
Ces messieurs, accompagnés de Damian (nain), rencontrent JRR Tolkien professeur de Malcom Quarry en Langues Anglo-saxonnes au Pembroke College. Il a aidé MQ pour sa thèse sur les Dieux anglais, Shub Niggurath et la déesse Brigide sont évoqués. Il indique également que MQ travaillait sur son deuxième ouvrage (non publié): La Sorcellerie à l’ouest du pays. Le Pr Tolkien leur confie l’ouvrage de Malcolm intitulé « Les Dieux Anglais: la Religion et les Mythes dans les Royaumes Occidentaux de la Bretagne Anglo-Saxonne ».

Le soir, le juge effectue une réservation (sous de faux noms) au Railway à Clare Melford (lieu supposé du rituel effectué en 1925 par Bacon, Alexander et leurs amis) auprès d’un certain Blair. Olivenstein avance dans sa lecture du Promeneur et relève la mention aux monolithes qu’il faut dresser pour communiquer avec le Roi en Jaune.

Mercredi 31 octobre 1928
Trajet en train pour Clare Melford, arrivée en fin d’après midi. Les, jusqu’alors, 4 compagnons se renseignent (sous de faux prétextes) sur la colline du rituel auprès du susdit Blair. Icelle est sur les terres du vieux Jennings (vieux et pas commode). Blair relate également un étrange incident de décembre 1925 où 5 personnes de la commune (4 vieux et 1 jeune) sont retrouvées mortes dans leur lit. Nos, toujours 4, compagnons font la connaissance de Ross, client visiblement éméché. Celui-ci leur apprend qu’en 1907 des fouilles archéologiques ont eu lieu en haut de la colline et se propose pour les y emmener le lendemain.

Jeudi 01 novembre 1928
L’ascension de la colline est particulièrement difficile compte tenu de la quantité de neige et Damian semble être à bout de souffle. Le haut de la colline présente un autre visage, la neige est absente et la terre est noire. Une forte odeur de pourriture règne sur le sommet. Le juge repère rapidement de grosses pierres de granit gravées de runes (Hastur). Le vieux Jennings arrive inopinément sur les lieux et menace nos, encore 4, compagnons de sa pétoire. Il tire sur les pierres pour les effrayer et une effroyable créature ailée surgit soudainement de nulle part et le réduit en charpie.

McAllister et Watkins en profitent pour récupérer Olivenstein tombé dans les pommes et courent en direction de la ferme de Jennings tandis que Damian ne semble pas vouloir bouger. Durant la descente, le juge et l’antiquaire entendent 2 coups de sifflet suivi de terribles cris.

Arrivés à la ferme, ils font reprendre connaissance à Olivenstein et décident de retourner au village sans passer par la colline (deux points tournoyant dans le ciel ont mis fin à cette éventualité) afin de fuir par le premier train. Damian n’a pas encore été revu.

Samedi 03 novembre 1928
Retour à Londres

Dimanche 04 novembre 1928
Visite de la section privée du British Muséum, Watkins est en présence du Nécronomicon.

Lundi 05 novembre 1928
Je prends contact avec le juge suite à leur précédente visite dans mes bureaux.

Tags: , , , , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply